Pour ceux qui ont suivi quelques-uns de mes projets ici sur ce blog de Colorantic, vous savez sans aucuns doutes que j’ai acheté une vieille maison en 2020 et que depuis je m’amuse à relooker cette dernière. Pourquoi entièrement remplacer à neuf? C’est dans ce blog que je vous parles de comment rajeunir sa cuisine! Beaucoup de ”gros morceaux” peuvent êtres aimés à nouveau en les peinturant!

 

Aussi, au niveau du rez-de-chaussée, il me restait un seul projet à réaliser avant de m’atteler au deuxième étage et éventuellement au troisième (troisième qui, soit dit en passant, est figé dans le temps et n’a subi aucun changement depuis les années 40).

Alors ce projet : peinturer le coin garde-manger en blanc! Donc j’ai profité du temps des Fêtes pour terminer ENFIN un étage et commencer à convaincre mon homme de débuter les rénos au deuxième…

garde-manger

Pour rajeunir sa cuisine, il faut

 – Démaquillant Colorantic
 – Bloc de sablage
 – Peinture à la craie Boule de coton Colorantic
 – Vernis mat Colorantic
 –
Pinceau ovale Colorantic
 –
Rouleau mousse

armoires

Le procédé

Avant toute chose, j’ai demandé à mon conjoint de démonter les armoires du garde-manger afin que je puisse travailler. Et j’ai sablé la surface légèrement et j’ai appliqué le démaquillant Colorantic (un produit que j’utilise maintenant systématiquement dès que je fais un projet). D’ailleurs je l’ai laissé ce dernier agir un gros 30 minutes et j’ai lavé la surface à fond avant de débuter la peinture.

Premièrement, je me permets de donner un conseil pour ceux et celles qui voudraient redonner un air de jeunesse à leurs vieilles armoires de cuisine en bois : mettre un apprêt avant de débuter la peinture afin d’avoir un fini plus résistant. Dans mon cas, COVID oblige, je n’avais malheureusement pas d’apprêt sous la main et aucunement accès à un commerce pour en acheter. Et j’ai donc appliqué directement la peinture Boule de coton de Colorantic.

Et comme je n’avais pas d’apprêt, je n’ai pas lésiné sur la peinture et j’ai appliqué 4 bonnes couches avec le pinceau pour les endroits difficiles d’accès et le rouleau mousse pour le reste.

Par contre, je m’attends à ce que peut-être le résultat soit moins durable lié au manque d’apprêt mais j’ai fait mon possible pour bien préparer ma surface!
Et éviter des suprises! Je tiens à spécifier que ce n’étais pas des armoires de mélamines ou avec un fini lustré, le bois est déjà facile d’adhérance, j’ai jouer à la roulette russe un peu!

Ensuite, j’ai mis 3 couches de vernis mat Colorantic sur les armoires. Car l’objectif étant d’avoir un fini qui résisterait aux petites mains pas toujours propres de mes enfants et à mes ratés culinaires puisque le four est à proximité de mon garde-manger.

garde-manger

Parfaitement blanc

En tout, ce projet a pris deux jours à réaliser et a demandé plus de patience à mon homme pour replacer les armoires qu’à moi pour peindre le tout.

En bref, je trouves que de rejeunir sa cuisine revient bien moins cher en peinturant et en réutilisant ce qu’on a déjà que de tout racheter, surtout quand on à beaucoup de pièces à rénover! 

Et le résultat est parfait malgré le fait que je n’ai pas mis d’apprêt (je réitère ici toutefois, si tu veux faire toutes tes armoires de cuisine, je te conseille de mettre une sous-couche).

Alors il reste maintenant à débuter le deuxième étage qui ne contient pas moins de 16 murs en préfinis brun, gris, vert et une espèce d’orangé dont je ne saurais donner le nom exact…

Peggy Bourque-Ouellet

Blogueuse