Relooking d’un ensemble de cuisine en érable

Relooking d’un ensemble de cuisine en érable

Ma cliente possède un bel ensemble de cuisine en érable de construction très solide et de fabrication canadienne, qui était à ce moment vert forêt. Ayant dû déménager, elle se retrouve avec une cuisine plus petite… Son set fait beaucoup trop massif dans son nouvel environnement avec sa couleur plutôt foncée. Elle me contacte pour un relooking.

ensemble de cuisine

Les produits utilisés

 

 

ensemble de cuisine

 

Étape 1 : Préparation de surface

J’ai retiré les coussins des assises. Comme toujours, j’ai fait un nettoyage avec le nettoyant et démaquillant à vernis. On doit enlever tout contaminant. Attention particulière au haut des dossiers de chaises, on leur touche souvent, ça ne parait pas toujours mais il y a du gras et si on saute cette étape peu importe l’apprêt que l’on applique, il y aura écaillement…

Ensuite, j’ai sablé au papier 120 en insistant sur les arrêtes afin de faciliter l’antiquage (voir photo). Pour ce qui est du dessus de table, je l’ai ramené au bois naturel à l’aide d’une sableuse. On enlève les résidus de poussière avec un linge blanc. On applique l’apprêt sur toute les surfaces que l’on veut peindre.

 

Étape 2 : Application de la couleur

À l’aide du pinceau oval violet, (j’ai un sérieux coup de cœur pour celui là !) j’ai appliqué 2 couches de peinture Colorantic Boule de coton, léger sablage au papier 220 entre les couches. J’ai appliqué 2 couches de teinture vernis Saman sur le dessus de table.

 

Étape 3 : Antiquage, ce qui change tout !

Avec un papier sablé 180 on use la peinture à des endroits stratégiques. Dans ce cas toute les arrêtes et un peu les surfaces planes ont été sablées, autant sur les chaises, le pied de table ainsi que la ceinture de table. J’ai choisi le glacis gâteau chocolat pour aller salir légèrement la couleur pour lui donner un air un peu vieillôt.

 

Étape 4 : La finition

Encore une fois j’ai décider de mettre du vernis, pour sa résistance, 3 couches ont été appliquées. J’ai effectué un sablage au grain 400 entre chaque couche à certains endroits qui en avaient besoin. La même chose pour le dessus de table.

 

Astuces

 

*On doit obligatoirement nettoyer avant le sablage, si on fait le contraire on fait pénétrer la saleté et le gras dans la surface, ce qu’on ne veux pas !

*J’ajoute presque toujours un peu d’eau à la peinture, elle s’applique plus facilement, ça n’enlève pas du tout son pouvoir couvrant et en plus, on couvre une plus grande surface !

ensemble de cuisine

Ma cliente est ravie !

Elle a conservé son superbe ensemble de cuisine en bois qui est en très bonne condition malgré les années. Il a maintenant une belle couleur douce qui fait qu’elle a l’impression que sa cuisine est plus grande.

Julie Deslandes

Blogueuse

Finition et relooking Julie

 

Julie Deslandes
Julie Deslandes
Comment peinturer des armoires de cuisine?

Comment peinturer des armoires de cuisine?

C’est durant le confinement de la Covid-19 que mes clients ont entrepris quelques changements à leur cuisine. Tout a commencé par un changement d’électro, ensuite la couleur des murs ainsi que le plancher. Ils ont réalisé que les armoires en chêne blanchi qui date de plusieurs décennies n’allaient plus du tout dans le nouveau décor. Ils ont fait appel à moi pour leur donner un petit coup de jeunesse !

cuisine avant

Les produits utilisés

 

armoires de cuisine

 

Étape 1 : La préparation (à ne pas négliger)

 

J’ai enlevé toutes les portes et les ai apportées à mon atelier. J’ai nettoyé au TSP et gratté à l’aide d’un grattoir à bois les endroits ou le vernis était collant et/ou écaillé. Ensuite, un sablage avec la sableuse électrique afin d’enlever tout le vernis. J’ai fait le même procédé pour les caissons. J’ai passé un papier 120 à la main afin d’enlever les marques de sableuse. Avec un linge humide, j’ai enlevé les résidus de sablage.

Étape 2 : La couleur

 

J’ai utilisé la peinture (couleur sur mesure) diluée avec le glacis (allonge le temps de séchage) et de l’eau pour éclaircir, donner une transparence à la peinture. Mon but était de faire une teinture.

Dilution : 50% peinture, 25% glacis, 25% eau

J’ai appliqué à l’aide d’un pinceau et essuyé le surplus à l’aide d’un linge blanc, jusqu’au résultat voulu.

 

Étape 3 : La finition

 

Pour une qualité durable, j’ai appliqué 3 couches de vernis mat au pinceau, en faisant un léger sablage au papier 400 entre les couches.

armoires de cuisine

Les clients ont maintenant une cuisine tout à fait au goût du jour !

Ça été plusieurs heures de travail, honnêtement plus que je m’attendais, mais le résultat en vaux la chandelle !

Le chêne ressort tellement par rapport à l’ancien fini, des armoires de construction solide, pourquoi les changer quand on peut les revaloriser à faible coût !

Julie Deslandes

Finition et Relooking Julie

Suivez-la sur Facebook

 ↓↓↓

 

Julie Deslandes
Julie Deslandes
Relooking d’un banc d’entrée à la peinture à la craie

Relooking d’un banc d’entrée à la peinture à la craie

 

Donc vous avez un vieux banc d’entrée qui n’est plus en harmonie avec votre décor ? Alors pourquoi le changer et dépenser quand vous pouvez facilement le transformer à faible coût ?

Dans ce blog, je vous explique étape par étape comment j’ai relooké un banc d’entrée d’une de mes clientes avec la couleur Tournesol de Colorantic.

banc d'entrée avant
tournesol

Préparation

Premièrement le meuble de ma cliente avait un vieux fini huilé, donc j’ai vaporisé le nettoyant partout et laissé agir un bon 15 min.

Ensuite, j’ai utilisé un linge humide et frotté partout. J’ai rincé à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de résidus sur mon linge. J’ai laissé sécher la surface 1 h.

 

La couleur

Puisque le banc était assez foncé, j’ai appliqué 2 couches de peinture tournesol en laissant sécher entre les couches. Par ailleurs, la peinture sèche très rapidement et est très couvrante. 

 

”Antiquage”

D’ailleurs une fois la peinture sèche, mais encore froide, j’ai procédé à l’antiquage.

Ensuite, à l’aide d’un linge blanc humide (eau chaude) j’ai frotté aux endroits stratégiques pour enlever de la peinture afin d’imiter l’usure du temps. À quelques endroits, j’ai utilisé le bloc à sabler.

Finition

Encore une fois j’ai laissé sécher, mais cette fois-ci, 2 h. Puis j’ai ensuite appliqué 2 couches de vernis mat en sablant légèrement au papier sablé grain 400 entre les 2 couches.

tournesol

 

Voici quelques informations importantes.

J’aurais pu antiquer davantage à l’aide d’un glacis coloré ce qui aurait créé un look plus rustique. Le décor de ma cliente est champêtre, chaleureux, mais le trop rustique ne convenait pas.

Et j’ai utilisé du vernis plutôt que de la cire puisque le banc sert beaucoup à la famille donc on avait besoin d’une bonne résistance. L’entrée de la maison est en bois, le jaune tournesol, il met une belle lumière dans la pièce.

Julie Deslandes
Julie Deslandes

Suivez- là sur ses réseaux sociaux !